background-header-APSFFMP2-3

 PROGRAMME & FICHE D’INSCRIPTION JPU 2021

programme 1-2

programme 1

Le programme 2021 : télécharger

 Le bulletin d’inscription : télécharger

 

16082019-fred & Anatole

Les nouvelles modalités du congé de paternité et d’accueil de l’enfant sont parues. Elles sont applicables pour tout enfant dont la naissance est prévue à partir du 1er juillet 2021, y compris s’il naît avant cette date. 

Retrouvez les informations utile sur le site de l’association des sages-femmes libérales (ANSFL)

 

logos-small

visuel

Soutenir la lutte contre l’épidémie

Face à l’épidémie de coronavirus, l’Association Professionnelle de Sages-Femmes, La Boîte Rose et ses partenaires comme Mont Roucous et Rivadouce se sont’unies et ont font appel à la générosité de la société civile.

En 2020, l’APSF a lancé une opération d’urgence pour soutenir les soignants et les mamans qui  d’accoucher et qui avaient  été diagnostiquées positives au COVID-19.

Ils ont lancé une opération d’urgence pour soutenir les soignants et les mamans qui venaient d’accoucher et qui avaient été diagnostiquées positives au COVID-19. Les masques manquaient pour les protéger.

En effet, le gouvernement n’avait attribué que 6 masques par semaine aux sages-femmes libérales se rendant au domicile des patientes positives au COVID-19. Cette dotation est très insuffisante et ne prenait pas en compte les besoins des patientes accouchées qui avaient l’obligation de porter un masque à la maternité, mais qui ne peuvaient pas s’en procurer une fois rentrées chez elles.

Il y avait urgence sanitaire. L’APSF et La boîte rose et ses partenaires se sont unis pour trouver des solutions.

Grâce à un appel au don :

- 350 000 masques ont été livrés en France sous 7 jours.

- Cette donation a permis  d’équiper les mamans venant d’accoucher et diagnostiquées positives au COVID-19.

- Les entrepôts et les équipes de La Boîte Rose sur le terrain ont été prêts à livrer toutes les maternités françaises en quelques jours.

Cette opération a coûté 150 000€ (achat + transport) 

La lutte contre le coronavirus est l’affaire de tous : chacun à sa manière, s’est mobilisé, a été solidaires.

​​​​​​​Un grand merci à tous ceux qui ont soutenu le projet et qui ont participé financièrement 

Le Conseil d’Administration de l’APSF

En cette semaine internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, dans une tribune  intitulée « Des sages-femmes aux femmes : quelle humanité pour la naissance ?  » du journal Libération, Claudine Schalck et Christine Morin, toutes deux membres du Conseil d’administration de l’Association professionnelle des sages-femmes,  sont revenues sur la pétition d’une sage-femme « je suis maltraitante, je suis maltraitant « .

Cette pétition met met à mal l’image d’Épinal du plus beau métier du monde, et avec lui, celui du monde enchanté de la naissance déclarent-elles. Elle permet de jeter, à nouveau, une lumière crue sur la réalité des violences obstétricales qui, en 2018, avaient donné lieu à un rapport national du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, sur les « Actes sexistes durant le suivi gynécologique et obstétrical.

La suite

 

Le DPC (développement professionnel continu) est une obligation pour l’ensemble des professionnels de santé. Il nécessite de s’inscrire dès maintenant grâce au lien suivant puis de compléter un questionnaire qui vous sera envoyé secondairement par mail.

Le DPC correspond à une auto-évaluation : le questionnaire est à compléter avant (pré test) ET après le congrès (post test). Les réponses vous seront envoyées à l’issue du post test.
La validation du DPC permet aussi aux sages femmes libérales de percevoir une indemnisation de 132,50€ par demi journée DPC validée.

Vous souhaitez valider votre DPC ? Cliquez ici !

logodpcpetit     logoogdpcpetit